Renseignements sur les mesures à prendre par les
sociétés d’horticulture pour des activités sécuritaires

5 octobre 2020

Nouvelles mesures pour contrer le covid-19 en date du 5 octobre 2020

Le gouvernement du Québec vient d’annoncer de nouvelles mesures qui s’appliquent pour les zones rouges.

La Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec vous rappelle que les zones rouges concernent aujourd’hui le 5 octobre les régions suivantes : Montréal, une partie de la Capitale Nationale, l’Outaouais, Chaudière Appalaches, Laval et certaines municipalités de la Gaspésie.

De manière générale, les autorités gouvernementales nous demandent de faire tous les efforts possibles afin de réduire les contacts entre les personnes. À compter du 8 octobre, les mesures suivantes s’appliqueront dans les régions dont le palier d’alerte est passé au niveau ROUGE.

PALIER ROUGE

Déplacements inter-régions

-          Les déplacements entre les régions au palier rouge ne sont pas recommandés par la Santé publique, en provenance ou en direction d’une zone rouge.

Activités organisées dans un lieu public

-          Aucune activité organisée n’est permise pour toutes les activités physiques, sportives, de loisir ou de plein air.

Activités en pratique libre dans un lieu public

-          Dans tous les lieux publics extérieurs, tant ouverts que fermés, les rassemblements de personnes pour la pratique libre d'activités de loisir et de sport sont interdits.

EXTÉRIEUR OUVERT

-          Le nombre de personnes présentes est déterminé par les gestionnaires de site selon la capacité d’accueil de l’infrastructure et doit permettre l’application stricte des mesures de distanciation et l’absence de contacts entre les personnes.

 EXTÉRIEUR FERMÉ ET INTÉRIEUR

-          Le nombre de personnes présentes par plateau est déterminé par les gestionnaires de site selon la capacité d’accueil de l’infrastructure et doit permettre l’application stricte des mesures de distanciation et l’absence de contacts entre les personnes.

-          Les vestiaires doivent demeurer fermés.

-          Les activités s’effectuant en groupe sont interdites. Seules les activités individuelles ou réalisées en dyade sont permises.

-          Les compétitions, les parties et les spectateurs* sont interdits.

*SPECTATEURS

En zone rouge, les spectateurs ne sont pas autorisés.

Port du masque

-          Le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire dans les lieux publics intérieurs, et ce, pour tous les paliers d’alerte, même une fois assis et à deux mètres de distance des autres personnes.

Pour plus d’information, consultez la Foire aux questions du Gouvernement du Québec

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/reponses-questions-coronavirus-covid19/questions-et-reponses-rassemblements-activites-covid-19/#c58763

De plus, vous trouverez un tableau résumé pour toutes les régions en pièce jointe.

18 septembre 2020

La Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec tient à jour pour les membres les mesures à prendre pour assurer une pratique sécuritaire des activités de ses membres.

C’est pourquoi, elle leur communique régulièrement les directives émises par le gouvernement du Québec en ce qui concerne les mesures à prendre pour assurer la santé et la sécurité de tous et de toutes.

Nous vous prions de prendre connaissance d’une communication de la sous ministre adjointe au loisir et au sport du Ministère de l’Éducation concernant les derniers développement dans ce dossier.

 1. Paliers d’alerte par région

À titre informatif, les tableaux qui ont été communiqués dans les derniers jours dans les médias sont des versions de travail et ne constituent pas des versions finales. Le ministère de l’Éducation du Québec travaille actuellement avec la Direction générale de la santé publique afin d’obtenir et de préciser les différentes informations pertinentes au Secteur du loisir et du sport selon les niveaux d’alerte (paliers vert, jaune, orange et rouge). Certains ajustements sont encore requis. Vous recevrez l’information à transmettre à vos membres par courriel et une rencontre sera planifiée afin que nous puissions en discuter et répondre à vos questions.

Dans l’intervalle, vous pouvez obtenir les informations les plus à jour à ce sujet aux adresses suivantes :

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/cartes-paliers-alerte-covid-19-par-region/

https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/covid-19/20-210-paliers-regions.pdf?1599508297

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/

https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/covid-19/20-210-paliers-alerte.pdf?1599508308

2. Nombre de personnes à un événement INTÉRIEUR

Depuis le 5 août 2020, tout événement (pratique, partie ou compétition), qui se déroule à l’intérieur, une audience d’un maximum de 250 personnes (spectateurs) en même temps est permise par plateau ou par site sportif. Ceux-ci doivent respecter les directives gouvernementales au sujet de la distanciation physique et du port du couvre-visage, le cas échéant. 

Quant au maximum de participants, officiels et entraîneurs, il est dicté par l’organisateur ou la fédération sportive concernée, et ce, pour chaque plateau sportif dans le respect des mesures sanitaires gouvernementales, notamment le respect de la distanciation physique de 2 mètres. Ces derniers ne doivent pas être inclus dans le calcul des 250 spectateurs.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d’alerte varient d’une région à l’autre et évoluent dans le temps. Le nombre de personnes maximal lors de rassemblement pourrait varier entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

3. Nombre de personnes à un événement EXTÉRIEUR

Depuis le 5 août 2020, tout événement (pratique, partie ou compétition), qui se déroule à l’extérieur, sur un plateau ou site sportif distinct et dont l’accès par les spectateurs est contrôlé à l’aide de gradins désignés et de places assignées (ex. : terrain de baseball, terrain de soccer, terrain de tennis, parc clôturé, etc.) une audience d’un maximum de 250 spectateurs en même temps est permise par plateau ou par site sportif. Ceux-ci doivent respecter les directives gouvernementales au sujet de la distanciation physique et du port du couvre-visage, le cas échéant. 

Quant au maximum de participants, officiels et entraîneurs, il est dicté par l’organisateur ou la fédération sportive concernée, et ce, pour chaque plateau sportif dans le respect des mesures sanitaires gouvernementales, notamment le respect de la distanciation physique de 2 mètres. À noter que ceux-ci ne doivent pas être inclus dans le calcul du 250 spectateurs.

Cependant, pour tout événement « de masse » (ex. : plusieurs centaines de participants), qui se déroule à l’extérieur, dans un environnement « ouvert » où les spectateurs peuvent être dispersés sur un trajet balisé (ex. : course à pied sur tracé urbain, course à pied en sentier, course de vélo sur route, triathlon, vélo de montagne, circuit de ski de fond, etc.) et qui s’adresse à une clientèle de type « grand public » (ex. : classe ouverte, participants non membres d’une fédération, etc.) le nombre de personnes est limité à 250 en un même lieu et en même temps incluant les participants et les spectateurs. Soulignons que les organisateurs et les bénévoles ne sont pas pris en compte dans cette limite de 250 personnes.

Les mesures sanitaires reliées au rassemblement pourront être modulées selon les paliers d’alerte.

Il convient de mentionner que les organisateurs de l’événement ne pourront être tenus responsables de la présence de spectateurs dans des endroits qui ne sont pas sous leur contrôle direct lors de la tenue d’un tel événement sportif (ex. : aux abords des rues le long du parcours). Par contre, ils doivent assurer le respect du nombre maximal de personnes permis à un même endroit et en même temps dans les zones sous leur responsabilité (ex. : aire de départ et d’arrivée, estrades dédiées, aire d’attentes ou de transition, concessions alimentaires, etc.) en mettant en place des mécanismes de contrôle.

Afin de respecter l’objectif du décret gouvernemental, les organisateurs qui souhaitent accueillir un nombre important de participants (plusieurs centaines) pourraient diviser leur événement en plusieurs vagues, épreuves, catégories selon des horaires distincts de sorte que le nombre maximal de 250 personnes (participants + spectateurs en un même lieu et au même moment) serait respecté.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d’alerte varient d’une région à l’autre et évoluent dans le temps. Le nombre de personnes maximal lors de rassemblement pourrait varier entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

4. Déplacements

Les activités locales ou à proximité sont encouragées. Les déplacements entre les régions pour la participation à des événements ou ligues provinciales et interrégionales sont autorisés, mais les arrêts doivent être minimisés, et doivent permettre de se rendre le plus directement possible au lieu de pratique sportive ou de loisir. Sur la route, essayez de limiter vos arrêts aux besoins essentiels (ex. : ravitaillement en essence, achat de médicaments indispensables ou nourriture, accès aux blocs sanitaires) et respectez les mesures sanitaires établies par chaque lieu visité. Une fois arrivé à destination, les consignes de santé publique doivent être appliquées.

Il est déconseillé de voyager dans le même véhicule qu’une personne qui n’habite pas à la même adresse que la vôtre, puisque la distance de deux mètres est difficile à respecter dans ce cas. Si cela s’avère impossible, le port du couvre-visage est recommandé.

Si le recours à un autobus ou à un autocar est nécessaire, les personnes sont invitées à appliquer les consignes sanitaires habituelles et à conserver, dans la mesure du possible, une distance de deux mètres avec les autres personnes présentes. Le port du couvre-visage est recommandé. Les mesures suivantes s’appliquent pour le chauffeur et la désinfection requise : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/2949-travailleurs-transports-collectifs-covid19.pdf 

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d’alerte varient d’une région à l’autre et évoluent dans le temps. Les déplacements interrégionaux pourraient ne pas être autorisés entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

5. Hébergement

Lors de déplacements qui nécessitent un hébergement, il faut privilégier les chambres d’hôtel individuelles (ou partagées si les personnes résident sous le même toit). Rappelons que l’hébergement en pension, en dortoir ou en chambre avec aires communes partagées n’est pas autorisé.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d’alerte varient d’une région à l’autre et évoluent dans le temps. Les recommandations au sujet des lieux d’hébergement pourraient varier d’une région à l’autre selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

 6. Communication et site Web Quebec.ca

Ces informations sont les plus récentes en ce qui a trait aux activités physiques, sportives, de plein air et de loisir. Elles s’appliquent à tous les milieux (scolaire, associatif, privé, etc.) et à toutes les structures d’accueil tant au niveau local, régional que provincial.

À cet effet, les pages dédiées au Loisir et au Sport sur le site Web https://www.quebec.ca/ seront mises à jour sous peu.

Dans l’intervalle, je vous invite tout de même à aller consulter la Foire aux questions puisque d’autres informations concernant notamment les activités hivernales y ont été ajoutées.

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/reponses-questions-coronavirus-covid19/questions-et-reponses-rassemblements-activites-covid-19/#c58763


Port du couvre-visage

18 juillet 2020

La Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec vous informe des derniers développements concernant les mesures à mettre en place pour se protéger. Les sociétés membres pourraient avoir à les appliquer dans leurs activités.
 
En effet, le gouvernement du Québec a annoncé qu’à compter du 18 juillet prochain, les personnes de 12 ans et plus devront porter un couvre-visage ou un masque dans plusieurs espaces publics, notamment les commerces de détail, partout au Québec.
 
Ainsi, le couvre-visage sera obligatoire dans les lieux publics visés où il y a un risque de ne pas pouvoir respecter la distanciation si le lieu est achalandé, particulièrement s'il s'agit d'un lieu où les gens restent debout et peuvent circuler.
 
Plus spécifiquement, il sera interdit d’accéder à certains lieux fermés ou partiellement couverts qui accueillent le public et d’y circuler sans porter un couvre-visage, notamment :

  • les commerces de détail et les entreprises de services, incluant les entreprises de soins personnels;
  • les milieux de soins, comme les cabinets privés de professionnels;
  • les aires communes de circulation des édifices à bureaux, tels que les halls d’entrée, les ascenseurs et les corridors;
  • les collèges d’enseignement et les universités, à l’exception des salles de classe;
  • les lieux où sont offerts des activités ou des services de nature culturelle, religieuse, sportive ou de divertissement, les gares de train et d’autobus, les gares fluviales, les aéroports, ou les lieux où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux, sauf lorsque les gens sont assis et peuvent respecter la distanciation

 Nous vous invitons à consulter la rubrique suivante où toutes les dernières informations sont colligées :
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/port-du-couvre-visage-dans-les-lieux-publics-en-contexte-de-la-pandemie-de-covid-19/


Directives aux membres de la FSHEQ – Reprise sécuritaire des activités

6 juillet 2020

Depuis le début de la crise de la COVID 19 qui nous affecte tous, la Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec a toujours privilégié une communication avec ses membres afin de les tenir informer des mesures à mettre en place pour que leurs activités soient sécuritaires et en lien avec les directives gouvernementales.

C’est pourquoi, la FSHEQ tient à informer ses sociétés membres des derniers développements en ce qui concerne la COVID-19 et des nouvelles mesures de déconfinement sui s’appliquent. En effet, depuis le mois de juin, les rassemblements intérieurs de moins de 50 personnes sont permis à certaines conditions.

  a) Les activités de groupes

Depuis le mois de juin, il est permis à des groupes de 50 personnes et moins de se réunir selon certaines conditions. Par conséquent, certaines activités peuvent reprendre, comme les conférences ou les visites de jardin. Toutefois, la distanciation physique et le port du couvre-visage sont de mise.

Avec l’ouverture des parcs, il est possible de visiter des jardins et la FSHEQ recommande que les membres des sociétés s’y rendent par leurs propres moyens et ne pratiquent pas le covoiturage. La distanciation physique devra toujours s’appliquer. Il ne faut pas oublier non plus que les personnes de plus de 70 ans sont toujours plus à risque que les autres.

  b) Les navettes

Toutefois, la santé publique permet maintenant l’usage des navettes à certaines conditions.

Même dans les navettes, la distanciation physique de 2 mètres est toujours applicable et le masque ne se substitue pas aux autres mesures applicables. Il appartient au transporteur de s’assurer de fournir aux sociétés l’information quant au nombre maximal des sièges attribuables dans l’autocar permettant de respecter la distanciation physique entre les passagers, le conducteur et le guide-accompagnateur;

 - La ventilation dans le véhicule est adéquate;
 - L’autocar est entretenu en respectant les règles d’hygiène sanitaire en vigueur;
 - Le conducteur connait et applique les mesures sanitaires retenues dans le présent guide sanitaire;
 - Les entreprises clientes connaissent les mesures qui s’appliquent dans l’autocar et s’assurent que les guides accompagnateurs s’assurent et s’assureront que leurs clients les respectent.
 - En absence de barrières physiques dans l’autocar, procéder au blocage des places adjacentes dans les véhicules afin d’assurer une distance accrue entre les passagers, à moins qu’ils soient du même ménage.
- Pour les conducteurs et les guides-accompagnateurs, s’il est impossible de maintenir une distance minimale de deux mètres pour plus de 15 minutes cumulés dans un même quart de travail, le port du masque de procédure médical certifié FDA (masque chirurgical ou masque de procédure) et d’une protection oculaire (lunettes avec protection sur le côté ou visière) est recommandé, notamment lors de l’embarquement ou du débarquement et lorsqu’on doit s’adresser à un passager en particulier.

 Directives pour les transporteurs de l’INSPQ et de la CNESST
 - Recommandations intérimaires à l’intention des travailleurs des transports collectifs
 - autobus, trains et métro : 
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/2949-travailleurs-transports-collectifs-covid19.pdf

Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le secteur du transport collectif – COVID-19 : 
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Documents/DC100-2153-Guide-Transport-Collectif.pdf

c) Les rassemblements

Il est important de suivre les messages de la santé publique en tout temps. Différentes mesures en regard du déconfinement et de la reprise des activités sont communiquées régulièrement, et ce, selon les portraits épidémiologiques des différentes régions du Québec.

Les consignes suivantes de la santé publique sont maintenues pour l’ensemble des participants, spectateurs et bénévoles d’événements, de conférences ou de rassemblements :

 - Permettre la distanciation physique de 2 mètres;
- S’assurer que les mesures d’hygiène de base, telles que le lavage des mains soient prévues et accessibles;
- Éviter la circulation des participants qui doivent demeurer assis;
- Éviter, dans la mesure du possible, tout contact;
-
Ne pas prévoir de pauses café car il peut y avoir contact et échange;
 - Privilégier que chacun ou chacune apporte sa propre collation et ses breuvages;
 -
Idéalement, prévoir des activités à l’extérieur, y compris l’accueil, l’inscription, remise de prix, etc.

Les sociétés doivent aussi se conformer aux règles qui pourraient être édictées par leur municipalité, leur MRC ou leur organisme national de loisir. En effet, certaines salles ne permettent pas l’accès à 50 personnes et elles pourraient en accueillir moins. Consulter sa municipalité.

Toutefois, il n’y a pas de limites aux participants et aux spectateurs pour les événements extérieurs pourvu que la distanciation physique de deux mètres soit respectée.

Rappelons que les festivals et les grands événements sont toujours annulés jusqu’au 31 août.

Conclusion

 La FSHEQ suggère aux sociétés de consultez régulièrement le site suivant pour plus de renseignements :

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/reprise-graduelle-activites-mesures-ralentissement-covid19/

Les personnes présentant des symptômes de COVID-19 doivent demeurer à la maison pour une quarantaine de 14 jours.

Nous avons besoin de vous

La Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec a besoin de votre don.

faire don

Fleur du mois

  • Souci

    Souci

    Souci Calendula Officinalis

Journée de la Fédération

Pensée du jour

  • Dans les profondeurs de leurs racines, toutes les fleurs gardent la lumière.

    Théodore Roethke

Accès membres